Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 16:50

Laurent Pinsolle, porte parole de Nicolas Dupont-Aignan explique avec justesse l'anomalie que constitue la BCE au sein d'une Europe prétendument démocratique.


images-copie-17

Article paru sur le site de Marianne

 

 

Cette semaine, la BCE vient de prêter plus de 500 milliards à des banques privées sans que cela provoque le moindre début de débat. Pourtant, de telles décisions devraient être soumises à un contrôle démocratique, d’autant plus que la gestion de la BCE est hautement critiquable.

 

Entre monétarisme et casino

D’un côté, la BCE est parfois dogmatiquement monétariste. Lors de la crise de 2008, elle a vraiment tardé pour baisser ses taux, contrairement à la Fed, allant même jusqu’à les monter en plein début de crise, alors que son équivalent étasunien les avait déjà baissé de 3 points. Cela avait propulsé l’euro à 1,6 dollar, faisant rentrer l’économie européenne en récession un trimestre avant les Etats-Unis. Et elle a répété son erreur en montant ses taux le printemps dernier.

 

De l’autre, elle a considérablement augmenté son bilan depuis le début de la crise et littéralement noyé les marchés sous les liquidités, en prêtant pas moins de 1 000 milliards d’euros aux banques privées en à peine plus de deux mois. Finalement, la BCE a largement utilisé des moyens non conventionnels pour permettre aux banques de fonctionner. Son bilan, qui tournait autour de 1000 milliards d’euros avant la crise, a sans doute dépassé le cap des 3 000 milliards cette semaine.

 

Un fâcheux précédent

Mais si la BCE se montre d’un dogmatisme monétariste incroyable sur l’inflation des prix à la consommation, elle s’est montrée d’un immense laxisme dans la gestion de la croissance de la masse monétaire et l’inflation du prix des actifs. L’examen du bilan annuel 2007 démontre qu’elle a laissé la croissance des prêts et de M3 dépasser les 10%, un niveau qui indiquait pourtant clairement une bulle. Pire, page 32, on voit que la croissance des instruments négociables dépassait 20% !

 

Encore pire, la page 34 de son rapport annuel démontre clairement les excès du système financier puisque la croissance de la masse monétaire M3 pour les ménages augmentait de 5 à 8% par an mais la croissance de la masse monétaire M3 pour les intermédiaires financiers dépassait souvent les 15% par an et a même pu dépasser les 25% en rythme annuel, signe que le monde financier utilisait l’effet de levier de manière totalement irresponsable et que la BCE le laissait faire.

 

De l’indépendance à l’irresponsabilité

Le Général de Gaulle avait dénoncé les « technocrates apatrides et irresponsables ». C’est exactement ce que l’on peut dire de cette BCE. L’opération de cette semaine est extraordinairement choquante étant donnée son ampleur et l’absence totale de contrôle démocratique. Une telle aide doit être validée par le peuple ou ses représentants. En outre, elle entretient le révoltant aléa moral du secteur financier qui se voit refinancé sans la moindre contrainte.

 

Alors que l’Europe saigne les citoyens pour sauver les banques, quelques pays ont fait le choix inverse : l’Islande, qui s’en porte bien mieux aujourd’hui que beaucoup d’autres pays, mais aussi l’Argentine. L’ancien ministre de l’économie, Roberto Lavagna, a expliqué dans Libération que « nous avons sauvé les gens plutôt que les banques  ». Il fait un parallèle entre la situation de son pays et celle de la Grèce en plaidant pour un défaut de la Grèce plutôt que cette cure d’austérité.

 

L’indépendance des banques est une monstruosité. Des technocrates coupés de la réalité prennent des décisions totalement ubuesques, jonglent avec les milliards, aident les banques mais demandent l’austérité pour les peuples sans le moindre contrôle démocratique. Il est temps d’y mettre fin.

Partager cet article

Repost 0
Published by sortirdeleuro2012 - dans Un déni de démocratie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sortir de l'euro 2012
  • Sortir de l'euro 2012
  • : SORTIR DU TITANIC AVANT QU'IL NE COULE!! Ce blog vise à permettre au plus grand nombre de citoyens d'ouvrir les yeux sur la triste réalité du désastre de l'euro, dont le bilan catastrophique est désormais incontestable et dont la fin inéluctable se rapproche à grands pas.
  • Contact

Recherche