Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 22:40

Peseta

 

La pression contre la dette de l'Espagne a encore fortement augmenté cet après-midi sur les marchés financiers et atteint des niveaux records. La prime de risque, qui est la prime exigée sur les bons du Trésor à 10 ans par rapport aux bons Allemands, la référence, a grimpé de 17 points en un peu plus de deux heures pour s'établir à 495 représentant son plus haut niveau à la fin d'une session dans l'histoire de l'euro. Cela témoigne de l'angoisse croissante des investisseurs sur la capacité de l'Espagne à rembourser ses dettes et rester dans l'euro.

 

En revanche, la bourse de Madrid a atteint cette semaine son plus bas niveau depuis la création de l'euro. Cette baisse est largement imputable au secteur bancaire espagnol, gonflé de créances pourries. La moitié des banques espagnoles a été classé en catégorie spéculative par Standard & Poors.

 

La bourse de Madrid fait toutefois bien mieux que celle d'Athènes qui a perdu 91% de sa valeur en moins de 5 ans!!

 

Heureusement que l'euro est censé nous "protéger"!!

 

 

 

Image-1-copie-8.png

Evolution depuis 1 an de la prime de risque espagnole sur lesobligations d'Etat à 10 ans

 

 

 

Image-2-copie-9.png

Evolution depuis 1 mois de la prime de risque espagnole sur les obligations d'Etat à 10 ans


 

 

Image-3-copie-6.png

Evolution depuis 5 ans de la bourse de Madrid, qui a atteint son niveau le plus bas depuis la création de l'euro

 


Image-6-copie-3.png

Image-5-copie-1.png

Evolution depuis 5 ans de la bourse d'Athènes, qui a atteint son niveau le plus bas depuis la création de l'euro: elle est passé de 5334 points à 485 points!

Partager cet article

Repost 0
Published by sortirdeleuro2012 - dans Une aberration économique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sortir de l'euro 2012
  • Sortir de l'euro 2012
  • : SORTIR DU TITANIC AVANT QU'IL NE COULE!! Ce blog vise à permettre au plus grand nombre de citoyens d'ouvrir les yeux sur la triste réalité du désastre de l'euro, dont le bilan catastrophique est désormais incontestable et dont la fin inéluctable se rapproche à grands pas.
  • Contact

Recherche