Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 12:38

images-copie-13.jpg

Certains pays de la zone euro, dont l'Allemagne, veulent un contrôle européen permanent du budget de la Grèce, a déclaré aujourd'hui une source européenne. "Il y a des discussions et des propositions au sein de la zone euro, dont une de l'Allemagne" pour "renforcer le contrôle des programmes et des mesures sur place", a déclaré cette source sous couvert d'anonymat, confirmant une information du Financial Times.

Une "expertise externe sur place pourrait être pilotée par les institutions européennes et devrait aussi avoir certains pouvoirs de décision", a ajouté cette source. "Déjà des représentants de la troïka (la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international) sont en Grèce et aident à leur mise en application et au contrôle", a-t-elle rappelé.

En Grèce, la réaction a été vive. Des sources gouvernementales ont affirmé ce matin qu'Athènes excluait de céder à l'Union européenne sa souveraineté sur sa politique budgétaire.

Athènes a déçu Berlin

Plusieurs pays de la zone euro s'impatientent devant la lenteur des progrès réalisés en Grèce, qui a crucialement besoin des 130 milliards d'euros de prêts inclus dans un second plan d'aide promis par les Etats européens en octobre.

"La consolidation du budget doit être accompagnée d'une direction stricte et d'un système de contrôle", avait indiqué un texte envoyé hier par Berlin aux autres capitales de la zone euro. "Au vu de son adaptation jusqu'à présent décevante, la Grèce doit accepter un déplacement de sa souveraineté budgétaire vers un échelon européen pour un certain temps", estime le gouvernement allemand.

Partager cet article

Repost 0
Published by sortirdeleuro2012 - dans Un déni de démocratie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sortir de l'euro 2012
  • Sortir de l'euro 2012
  • : SORTIR DU TITANIC AVANT QU'IL NE COULE!! Ce blog vise à permettre au plus grand nombre de citoyens d'ouvrir les yeux sur la triste réalité du désastre de l'euro, dont le bilan catastrophique est désormais incontestable et dont la fin inéluctable se rapproche à grands pas.
  • Contact

Recherche