Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 00:49

L'étau se resserre. Au sein de la zone euro, seuls le Luxembourg, les Pays-bas, l'Allemagne et la Finlande sont assurés de conserver leur AAA à moyen terme (pour combien de temps?). Le nombre de pays en capacité de venir en "aide" aux pays du sud se réduit chaque jour davantage. Jusqu'à quand l'Allemagne acceptera-t-elle de payer seule pour les autres?

 

Article paru dans la tribune.

 

images-copie-16.jpg

 

Un mois après la dégradation de la note souveraine française par Standard & Poor's, l'agence de notation Moody's a décidé ce lundi soir de placer le triple A français sous surveillance négative, en raison notamment de "la détérioration continue de la dette publique française".


 

Tout juste un mois après sa consœur Standard & Poor's, l'agence de notation Moody's a ajusté ce lundi les notes et perspectives de neuf pays européens. Parmi eux, la France, dont le triple A a été placé sous surveillance négative. Cela implique une possible dégradation de la dette souveraine française à moyen terme. Peu après cette annonce, le ministre français de l'Economie, François Baroin a indiqué qu'il prenait acte de cette décision, ajoutant que "le gouvernement (était) déterminé à poursuivre son action au service de la croissance" (mdr!!).

Selon le ministre, cette annonce est liée aux "risques pesant sur la zone euro". Certes, l'agence évoque bien les "incertitudes" qui pèsent sur les réformes institutionnelles ainsi que sur le cadre budgétaire et économique de la zone euro. Mais elle souligne également "la détérioration continue de la dette publique française", qui la place en mauvaise posture parmi les pays notés AAA. Moody's estime enfin qu'un "risque significatif" plane sur "la capacité" du gouvernement à "mettre en oeuvre ses objectifs de consolidation et à parvenir à stabiliser puis inverser la trajectoire de sa dette publique".

La Grande Bretagne et l'Autriche, qui bénéficient encore de la note maximale, sont également concernées par cette mise sur surveillance. En revanche, les autres triple A de la zone euro (Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas et Finlande) sont épargnés. Six autres pays ont vu leur note abaissé ce lundi soir. La note de solvabilité de l'Italie recule d'un cran à "A3". L'Espagne a été dégradée de deux crans, passant à "A3". Le Portugal ("Ba3"), Malte ("A3"), la Slovaquie ("A2") et la Slovénie ("A2") sont également sanctionnés. Ces six pays restent par ailleurs sous surveillance négative.


Partager cet article

Repost 0
Published by sortirdeleuro2012 - dans Une aberration économique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sortir de l'euro 2012
  • Sortir de l'euro 2012
  • : SORTIR DU TITANIC AVANT QU'IL NE COULE!! Ce blog vise à permettre au plus grand nombre de citoyens d'ouvrir les yeux sur la triste réalité du désastre de l'euro, dont le bilan catastrophique est désormais incontestable et dont la fin inéluctable se rapproche à grands pas.
  • Contact

Recherche