Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 19:50

images-3-copie-1.jpg

 

L'Organisation internationale du travail (OIT) a décoché hier une flèche assassine contre l'Allemagne. Après avoir noté dans son rapport sur « les tendances mondiales de l'emploi 2012 » que la principale puissance européenne est, avec l'Australie, le seul pays développé à avoir réussi à hisser son taux d'emploi au-dessus de son niveau d'avant-crise, LES AUTEURS DU RAPPORT accusent ni plus ni moins cette dernière d'être à l'origine de la crise de la zone euro. « La compétitivité accrue des exportateurs allemands est de plus en plus identifiée comme la cause structurelle des difficultés récentes dans la zone euro », assènent-ils dans un encadré, perdu dans le rapport.

Dans le viseur de l'OIT, la politique salariale « déflationniste » menée en Allemagne après la réunification : « La réduction des coûts du travail par rapport à ceux de ses voisins au cours des dix dernières années a mis sous pression la croissance de ces derniers avec des conséquences négatives sur la soutenabilité de leurs finances publiques. » « Plus grave encore, ajoute l'OIT, les pays en crise n'ont pas pu utiliser le moteur des exportations pour compenser la faiblesse de leur demande domestique puisque leur industrie ne pouvait pas profiter d'une demande intérieure allemande plus forte. »

« Dévaluation interne »

Outre-Rhin, la croissance de la consommation privée a été inférieure de plus de 1 % à celle des autres pays de la zone euro entre 1995 et 2001. La stratégie visant à retrouver de la compétitivité « a créé les conditions d'un ralentissement prolongé dans l'Union européenne, les voisins de l'Allemagne étant conduits à mener une politique de déflation salariale encore plus dure pour résoudre leur propre problème de compétitivité ». Un comble, à lire le rapport de l'OIT, puisque la « dévaluation interne » a surtout touché les salaires dans les services, laissant les coûts du travail dans l'industrie manufacturière à un niveau élevé. Peu a été fait, en revanche, pour améliorer la productivité.

Partager cet article

Repost 0
Published by sortirdeleuro2012 - dans Les mensonges de l'euro
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sortir de l'euro 2012
  • Sortir de l'euro 2012
  • : SORTIR DU TITANIC AVANT QU'IL NE COULE!! Ce blog vise à permettre au plus grand nombre de citoyens d'ouvrir les yeux sur la triste réalité du désastre de l'euro, dont le bilan catastrophique est désormais incontestable et dont la fin inéluctable se rapproche à grands pas.
  • Contact

Recherche