Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 17:25

Article paru dans la Tribune.

 

La Grèce, berceau de la démocratie, s'apprête à faire un bras d'honneur, légitime, à ses créanciers internationaux, essentiellement la BCE, Bruxelles, le FMI et, accessoirement, la France et l'Allemagne. C'est Alexis Tsipras, le leader de la gauche radicale et grand vainqueur des élections de dimanche, qui l'affirme. Athènes à déjà fait défaut à hauteur de 70% sur sa dette détenue par les créanciers privés. Elle s'apprête à faire la même chose à ses créanciers publics qui comptaient l'asservir et l'appauvrir pendant des années. Or, avant le plan de "sauvetage" organisé en mai 2010 par les technocrates de Bruxelles et du FMI (dirigé par DSK à l'époque), la Grèce n'avait pas de créanciers publics!! Cela signifie, comme l'avaient prédit tous les grands économistes, qu'il aurait été ô combien plus économe et intelligent de laisser la Grèce faire défaut il y a deux ans et sortir de l'euro pour restaurer sa compétitivité! Cela aurait épargné aux Grecs d'immenses souffrances et permis aux contribuables français de ne pas verser des dizaines de milliards dans le tonneau des Danaïdes, milliards qui ne seront, à l'évidence, JAMAIS remboursés, ou alors dans une très faible proportion et en Drachmes!! Cela montre au passage l'incompétence de Merkozy, de Lagarde, de Baroin, de l'UMP mais aussi de DSK et du PS qui avait soutenu ce plan de "sauvetage".

Maintenant, il est très probable que la Grèce sorte de cette prison des peuples qu'est l'euro dés cet été et retrouve enfin sa compétitivité, la croissance et l'emploi mais surtout sa souveraineté nationale, condition essentielle de la démocratie!!

Un grand bravo aux électeurs grecs qui nous montre la marche à suivre face aux oligarques bruxellois qui bafouent les référendums et les élections depuis trop longtemps et qui croyaient pouvoir transformer l'ensemble du continent en une dictature technocratique au service de la finance. Vive la Grèce libre!!

 

getCrop.jpg

 

La Grèce n'est plus liée par ses engagements envers l'Union européenne et le Fonds monétaire international après le rejet par les électeurs des partis favorables aux plans de renflouement, a estimé mardi le chef de file de la Coalition de la gauche radicale, Alexis Tsipras.

Le chef de Syriza, qui va tenter de former un gouvernement de coalition après que les conservateurs arrivés en tête des législatives de dimanche eurent renoncé, a préconisé de placer les banques sous le contrôle de l'Etat et souhaité qu'une commission internationale enquête sur le caractère légal de la dette publique grecque.

"Le plan de sauvetage a été clairement annulé par le verdict populaire", a déclaré Tsipras, dont la formation a été propulsée contre toute attente au rand de deuxième force politique du pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by sortirdeleuro2012 - dans Un déni de démocratie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sortir de l'euro 2012
  • Sortir de l'euro 2012
  • : SORTIR DU TITANIC AVANT QU'IL NE COULE!! Ce blog vise à permettre au plus grand nombre de citoyens d'ouvrir les yeux sur la triste réalité du désastre de l'euro, dont le bilan catastrophique est désormais incontestable et dont la fin inéluctable se rapproche à grands pas.
  • Contact

Recherche